Pomme_minceur1

Bien souvent, les personnes en surpoids ont essayé de nombreux régimes, en vain. Les kilos perdus reviennent et même parfois en plus grande quantité, c’est l’effet yo-yo. Malheureusement, cela a pour conséquences d’alimenter le problème, d’amoindrir l’image de soi, la confiance en soi et souvent de réduire peu à peu la volonté de continuer ou de recommencer

Il est primordial de faire la différence entre perte de poids et Troubles Alimentaires du Comportement tels que la boulimie ou l’anorexie. Bien que les deux puissent être liés, les moyens de parvenir à un changement sont différents, c’est pourquoi si vous sentez que votre problème s’apparente plus au TAC je vous invite à aller sur la section de cette page qui y est dédiée

 

Perte de poids

Il existe différents types de comportement reliés à cette thématique

 

  • Les habitudes ou addictions à certains aliments

Le carré de chocolat ou le verre de vin en fin le repas, quelques douceur devant le film du soir… Les abus face à certains aliments sont nombreux et l’hypnose est une moyen rapide et efficace d’y mettre fin. Il est souvent question d’annihiler les parallèles et les associations d’idées en relation avec votre dépendance, parfois il peut s’agir d’émotions ou de situations « déclics ». Le travail de perte de poids se rapproche, ici, du travail effectué lors d’un arrêt du tabac.

  • Le poids comme système de protection inconscient

Dans de nombreux cas, la prise de poids peut être associée à un système de défense, une barrière utilisée par votre inconscient face à un danger passé ou présent, imaginé ou perçu. Prenons l’exemple d’une patiente dont le mari est d’un caractère plutôt jaloux, ou tout simplement qui tient beaucoup à son mariage, les kilos en trop seront alors la réponse inconsciente à la peur de séduire et de succomber à la tentation. Mais encore, une patiente ayant subi une agression sexuelle peut avoir tendance à prendre du poids afin de repousser les hommes et ainsi se protéger d’un potentiel agresseur

  • Le manque de conscience de son corps

Il n’est pas rare de voir une personne en surpoids choquée devant une photographie d’elle ou n’aimant pas être prise en photo. Et pour cause, ces images sont des images réalistes de leur forme physique qui sont souvent niées par l’inconscient de ces personnes au profit d’un image plus idéale de leur corps. Rétablir l’image réelle de soi et utiliser l’image idéale afin que celle-ci s’incarne en tant qu’objectif à atteindre est un moyen simple de perdre du poids

  • Autres paramètres

Cette liste de causes n’est pas exhaustive. En effet chaque personne est unique et la perte de poids peut être révélateur de problématiques sous-jacentes : « Si je perds du poids alors j’aurais confiance en moi ». N’hésitez donc pas à me contacter en allant sur la page de mes coordonnées

 

Troubles Alimentaires du Comportement (TAC)

 

Les Troubles Alimentaires du Comportement sont pour la plupart l’expression d’un profond mal-être qui enferme la victime dans une souffrance solitaire dont il est très difficile de sortir sans l’aide d’un spécialiste. Dans certains cas, ils nécessitent l’intervention de médecins ou de thérapeutes et je vous invites à m’informer de tout traitement suivi en parallèle. Les TACs dépassent de loin la simple volonté de perdre du poids ou l’addiction à certains aliments, ils sont souvent associés aux moyens trouver par l’inconscient pour exprimer une détresse intérieure.

Les traits psychologiques qui leur sont liés sont similaires dans la plupart des cas : on retrouve, généralement, un fort besoin de contrôle tant au niveau personnel qu’environnemental, un excès de perfectionnisme ainsi qu’un manque d’estime de soi et de confiance en soi. Ceci implique donc un travail systémique avec l’entourage afin de garantir son efficacité.

Les TACs les plus courants :

  • l’anorexie est caractérisée par une peur viscérale de grossir et pousse la victime à se sous-alimenter. Cette maladie est dangereuse pour la santé et même mortelle dans 10% des cas

  • la boulimie est déclenchée par une peur de grossir, des restrictions, engendrant une perte totale de contrôle. La victime ressent alors l’envie insatiable de manger ou de mâcher sans arrêt. La boulimie est parfois suivie des vomissements volontaires et l’accompagnement bien qu’il puisse être rapide peut aussi prendre un peu plus de temps car il convient de travailler sur les conditionnements et les déclencheurs qui y sont liés

  • l’hyperphagie se rapproche de la boulimie, à ceci près que cela touche majoritairement des hommes et que les crises ne sont pas suivies par des vomissements. L’Hypnose est un moyen très efficace pour y mettre fin

  • l’orthorexie est définit par un ensemble de pratiques alimentaires basés sur un besoin obsessionnel de manger sainement et rejetant systématiquement les aliments perçus comme malsains. Ce trouble s’accompagne généralement de culpabilité (en cas de dérogation à la règle), de satisfaction (en cas de respect de la règle) et de culpabilisation de l’entourage s’il ne respecte pas les mêmes règles. Contrairement à l’anorexie ou la boulimie se concentrant sur la quantité des aliments ingérés, l’orthorexie se soucie uniquement de leur qualité

Encore une fois, cette page est informative et ne se veut pas exhaustive, l’accompagnement en hypnose est personnalisée et je vous encourage à m’appelez pour tous renseignements complémentaires